Association Bach en Drôme des Collines

Adresse administrative :

5, clos le Petit Verger

26260 MARGES

 

Siège social :

Hôtel de Ville
rue Pasteur 10

26260 St Donat Sur l Herbasse

Téléphone : +33 675 315707

 

EXPOSITIONS

 

Palais DELPHINAL de Saint Donat sur l'Herbasse du                   19 juillet 2014 au 27 juillet 2014

 

Michka ANCEAU

Sculpteur

Biographie courte

 

Michka Anceau nait à Paris au milieu du siècle dernier, vit dans le Jura, s’installe dans la Drôme. En 1984, grâce au sculpteur Julian Snelling, il découvre la technique de la fonte à la cire perdue et crée un atelier de création et fabrication de bijoux, de sculptures en bronze de petit format.

 

 

Œuvre : Ils sont une humanité

 

Immobiles, en marche, en vol, assis, accroupis, debout, ces hommes multiples sont apparentés. Calvitie, torses nus, pieds nus, hommes d’âge mûr, le temps a fait son œuvre. Que font-ils là ? La vie, tout simplement.

 

Sur leurs îlots noirs, ils sont en suspens, posent des instants de vie, tracent des chorégraphies immobiles. Certains se fondent dans le groupe, d’autres, isolés, s’obligent à des points de vue singuliers. Jouant d’assemblages, d’ajouts, de manques, de liens et de cassures, ils sont une humanité.

 

Parmi ceux-ci, certains affichent une part animale. A têtes de chien, de cochon, de loup, incarnent-ils leur croyance en une divinité zoomorphe ? Arborent-ils leur part de bestialité ?

Eric VAUTHERIN

Peintre

 

Eric Vautherin, peintre de la Drôme ou il vit depuis plus de 60 ans reste cependant imprégné par le lieu de sa naissance et de sa jeunesse. 

 

Il est né dans le jura "du bas", le Jura de Marcel Aymé, au bord du Doubs, des prés et de la forêt de Chaux. Cependant, il n'a jamais renconté la Vouivre ni chevauché la Jument Verte.....

 

Ses oeuvres paraissent traduire inlassablement, baigneuses, nymphes et naïades dans les eux vertes du Doubs, sur les barrages, en ses rochers, sur ses canaux. Pâles, roses ou rouges, elles mènent fameuse vie de l'aurore au couchant, parmi les algues, les mousses, le bercement des blés ou le vent des broussailles.

 

Elles sont là, noyées flottantes entre deux eaux, bercées par la musique du Bâteau Ivre de Rimbaud. Elles sont là; mélancoliques ou romantiques, rêveuses, alanguies ou assoupies de part et d'autre du Bâteau Ivre.

 

Et puis encore et toujours courant bois et taillis, fleuves et ruisseaux; attentives; attirées par les harmonies d'une symphonie plutôt fantastique ou d'une Cantate, diffuses comme brouillards au dessus des terres froides.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Festival Bach 2017, Thierry ESCAICH Académie d'improvisation à l'Orgue